Aménager une allée de jardin en pente

Esthétique et décoratif, l’aménagement d’une allée de jardin peut faire toute la différence dans ce jardin. Outre sa fonction d’allée pour la circulation, on peut également optimiser cet espace pour en faire une décoration. Encore faut-il savoir qu’une allée en pente nécessite d’études et de travaux particuliers pour être réussie. Zoom sur ces options.

Le degré d’influence de la pente

Force est de constater qu’une bonne connaissance de son terrain permet d’adapter les solutions concernant les pentes. En effet, contrairement à ce que l’on peut penser, cette pente joue un rôle considérable dans l’aménagement d’une allée. La première étape à faire est donc de déterminer le niveau ou bien le degré de pente du terrain. Autrement dit, on définit si la pente est forte ou faible afin de décider sur la meilleure option.

Cela dit, une pente inférieure à 15 % est considérée comme une pente douce. De ce fait, il y a peu de remblayage à faire et on peut garder la forme et la courbure de cette pente. Au-delà de ce chiffre, il faut envisager de travaux plus importants comme un mur de soutènement, la création de paliers, etc. Dans tous les cas, confier ces travaux à des professionnels comme sebastienmarchand.be, , car c’est des travaux qui nécessitent des compétences, des savoir-faire et des expériences.

Le choix des matériaux

Sans surprise, les matériaux pour aménager une allée en pente sont également à choisir bien réfléchi. En effet, particulièrement pour les pentes fortes, il faut des matériaux stables, qui ne risquent pas de s’échapper à cause justement de la pente. A titre d’exemple, on oublie les graviers. Cependant, à condition d’avoir une pente raisonnable, on peut opter pour du gravier stabilisé outre les autres matériaux au choix.

Par ailleurs, le choix reste assez large même s’il faut faire attention aux pentes. Encore une fois, ne pas hésiter à demander l’avis des professionnels dont un paysagiste avant de prendre une décision. Généralement, on a le choix entre du béton lavé, du pavage, du gravier stabilisé comme mentionné précédemment et d’autres encore.

Les alternatives

Pour une allée de voiture, on peut opter pour le gravier stabilisé. Il importe de rappeler que pour ce type d’allée, il est important de bien penser à l’évacuation d’eau de pluie afin d’éviter l’inondation. De ce fait, il faut une couverture drainant. C’est le cas du gravier stabilisé, car c’est un matériau qui laisse bien passer la pluie.

Il en est de même pour le béton lavé. C’est une bonne alternative, car c’est une surface qui ne glisse pas et qui résiste bien aux chocs thermiques. Néanmoins, il faut prévoir des canaux d’évacuation des eaux de surface ainsi qu’un joint de retrait. Attention, si la pente est très importante, il vaut mieux utiliser un enrobé pour son aspect lisse, mais surtout pour sa caractéristique qui ne retient rien à sa surface.

Pour une allée piéton, il est judicieux et plus propre d’utiliser des pierres. D’autant plus que les pierres naturelles sont très décoratives et modernes. De plus, cela aide dans le renforcement du terrain.